Savez-vous qu’elle est le meilleur moment pour passer un appel professionnel ?

Il est important de connaître le meilleur moment pour un appel professionnel afin d’obtenir le plus haut niveau de réponse et les meilleurs résultats.

Les chances de prendre un rendez-vous et de conclure une vente sont plus grandes lorsque les clients potentiels sont passés par le processus de recherche d’informations et d’éducation sur votre produit ou service. Lorsqu’ils l’ont fait, cela signifie qu’ils sont passés par les premières étapes de l’entonnoir de vente.

Cette préparation préliminaire des clients à devenir des prospects qualifiés est-ce que le secteur du marketing réalise en nourrissant les prospects et c’est ce qui fait la différence entre un cold call et un hot call.

Comment choisir l’horaire des appels commerciaux ?

Bien que cette décision puisse être prise par le conseiller commercial en fonction de son expérience, il existe des statistiques qui indiquent quel est le meilleur moment pour passer un appel commercial.

Des études distinctes menées par LeadResponseManagement.org et InsideSales.com indiquent que

  • Les meilleurs jours pour passer un appel de vente sont les mercredis et les jeudis, car ce sont eux qui ont les taux de réponse les plus élevés, et ce pour des raisons évidentes. Alors que les deux premiers jours de la semaine sont consacrés à l’organisation et à l’avancement de leurs projets, et que le vendredi est le jour où ils ferment et se préparent à se reposer, les jours intermédiaires sont ceux où ils ont le plus de temps disponible.
  • Le meilleur moment pour passer un appel de vente, lorsque les représentants des ventes sont le plus susceptibles de contacter des cadres ayant un pouvoir de décision en matière d’acquisition et ayant la volonté et le temps de prendre l’appel, est entre 9 et 10 heures du matin et entre 16 et 17 heures de l’après-midi.
  • D’autre part, le pire moment pour le faire est évidemment l’heure du déjeuner. Pour le déterminer, vous devez avoir connaissance des coutumes du lieu où se trouve le prospect.
  • L’étude souligne que vous ne devez pas laisser passer plus de cinq minutes pour appeler une personne qui a demandé à être contactée. Cela peut sembler un peu précipité, mais il y a deux choses à considérer : il est passionnant pour les représentants de recevoir les coordonnées d’un prospect qui est sur le point de prendre une décision d’achat, et surtout, si vous accordez cinq minutes de plus, le taux de conversion baisse de 400 pour cent !

Une dernière recommandation pour les appels de vente : la persévérance est payante. Faire au moins six tentatives d’appel augmente la probabilité d’établir un contact de 70 %.

Au moment de votre appel téléphonique utiliser la méthode CROC.

Appel à froid contre appel à chaud

Un cold call est un appel téléphonique ou un autre moyen de contact permettant de communiquer avec les personnes qui, après une brève enquête, sont considérées comme des clients potentiels, même si elles n’ont pas montré d’intérêt pour la marque.

Un hot call consiste à communiquer avec des prospects qui ont déjà des informations préalables sur l’entreprise et ont montré de l’intérêt pour les solutions qu’elle propose. Ces contacts antérieurs peuvent être des conversations antérieures avec des vendeurs ou des campagnes qui ont informé et éduqué les consommateurs intéressés.

Retrouvez nos 12 conseils pour la prospection téléphonique BtoB

« Nourrir le client »

Selon le rapport « Has Cold Calling Gone Cold ? » du centre de recherche Keller de l’université Baylor, les appels à froid ne fonctionnent plus que dans un pour cent des cas. Pour obtenir un rendez-vous pour une vente, il est nécessaire de « réchauffer », ou de nourrir, le client.

Pour ce faire, le secteur marketing a recours à une stratégie de marketing entrant qui prévoit des mailings et des campagnes de contenu, dans le but d’attirer des prospects et de les guider tout au long du processus d’achat en utilisant des informations de plus en plus personnalisées sur le produit ou le service et sur la manière dont ils peuvent en bénéficier.

Une fois que vous avez une liste de prospects réellement intéressés, c’est-à-dire de prospects qualifiés, vous la transmettez à vos représentants commerciaux pour qu’ils travaillent à la conversion.

About The Author

Reply